Lost in Translation : La comparaison des droits en contexte de diversité linguistique

Puisque le droit s’exprime d’abord par la langue, à la fois écrite et parlée, et parce que chaque langue est véhicule de droit et de notions juridiques, le droit et la langue sont évidemment inséparables, indissociables. Lorsque des juges s’expriment sur la définition de leur rôle, sur leurs fonctions et pouvoirs, de même que sur leurs pratiques, ils le font en fonction de leur système juridique propre et des lois applicables, bien sûr, mais aussi de la langue parlée ou du médium de communication en cause. Sont analysées dans cet article les perceptions de juges francophones et anglophones de quatre systèmes juridiques différents, quant au rôle qu’ils exercent lors de l’approbation des règlements hors cour conclus dans le cadre de recours collectifs. En conclusion, l’usage d’une formulation plus univer- selle de ce rôle est préconisé.

Ce contenu a été mis à jour le septembre 8, 2015 à 21 h 30 min.