Justice Wide Open : Transparency of the Judicial Process in Modern Technological Courtrooms

Dans le présent ouvrage, la transparence est appréhendée comme un principe méthodologique directeur de la gouvernance, que celle-ci emprunte un mode unilatéral ou contractuel, qu’elle empreigne l’acte législatif, réglementaire ou juridictionnel, et que l’acte unilatéral ou plurilatéral soit pris par des personnes publiques ou privées. L’appréhension globale de la transparence retenue ici tranche avec l’approche parcellaire qui prévaut dans la littérature existante. En mettant à nu les nombreuses ramifications de la transparence ainsi que leurs interactions, cette nouvelle manière d’appréhender la transparence permet de dégager celle-ci à la fois dans sa diversité et son unité. En outre, cette découverte est menée par un groupe diversifié de juristes représentant aussi bien le droit public que le droit privé, l’Europe que l’Amérique du Nord. Grâce à sa double dimension globale et comparative, l’ouvrage s’engage résolument dans la construction d’un véritable droit de la transparence et fournit une nouvelle assise théorique à la transparence

Ce contenu a été mis à jour le 20 octobre 2015 à 21 h 34 min.