Bio

catherinepicheCatherine Piché est professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Elle est spécialiste de procédure et de preuve civile, litiges complexes, droit comparé et droit international privé. Elle est la la créatrice ainsi que la directrice du Laboratoire sur les actions collectives, étudiant les questions relatives aux recours collectif au Québec. Docteure en droit de l’Institut de droit comparé de l’Université McGill, sa thèse publiée en 2011 aux éditions Carswell s’intitule « Fairness in Class Action Settlements » (récemment traduite et publiée en français chez Yvon Blais « Le règlement à l’amiable de l’action collective »). Avant de se joindre à la Faculté, elle a été auxiliaire juridique à la division d’appel de la Cour d’appel fédérale du Canada. La professeure Piché a reçu sa formation en droit aux universités d’Ottawa (LL. L., magna cum laude, 1997), Dalhousie (LL. B. 1999), ainsi qu’à la New York University School of Law (LL. M. 2001). Membre des barreaux du Québec, de New York et du Massachusetts, elle a pratiqué en litige commercial pendant plus de six ans au sein de cabinets d’avocats nationaux à New York et à Montréal, plus particulièrement dans le domaine des recours collectifs et litiges complexes.
La professeure Piché est l’auteure de nombreux articles dans les domaines du droit processuel, ainsi que de la preuve et procédure civile. Plusieurs traitent de questions de recours collectifs et, particulièrement, de questions relatives aux critères d’autorisation, aux relations entre les différents acteurs judiciaires, aux questions éthiques sous-jacentes, au rôle du juge et aux transactions hors cour, toujours en recours collectif.   Ces articles ont été publiés en Amérique du Nord et en Europe dans des revues avec comité de lecture. Catherine Piché a aussi été conférencière sur ces sujets à l’invitation de juges, de professeurs et de praticiens, autant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

Ce contenu a été mis à jour le 12 septembre 2016 à 9 h 34 min.